Une collaboration nationale pour le financement du dépistage néonatal de l’amyotrophie spinale (AS)

  • L’AS constitue la principale cause génétique de mortalité infantile.
  • Il est impératif de diagnostiquer l’AS le plus tôt possible afin de freiner la perte irréversible des motoneurones et l’évolution de la maladie.
  • Plus de 700 000 $ sont accordés au financement de projets partout au Canada.

 

Toronto (Ontario), le 21 juillet 2021 – Dystrophie musculaire Canada (DMC) a annoncé aujourd’hui le financement de projets de dépistage néonatal visant l’AS en Alberta, au Manitoba et au Québec. Il s’agit là des premiers demandeurs à recevoir des fonds dans le cadre d’une collaboration avec Novartis Pharma Canada inc. (Novartis). Dans le cadre de cette initiative pluriannuelle, jusqu’à deux millions de dollars seront investis, et un soutien continu sera offert pour la production de données probantes essentielles ainsi que de pratiques exemplaires afin de faire du dépistage néonatal de l’AS une réalité nationale.

« Dans le cas d’une maladie neuromusculaire telle que l’AS, où le temps est un facteur déterminant, un diagnostic précoce et un accès rapide aux traitements sont essentiels à l’obtention de la meilleure issue possible pour les patients. Malheureusement, cela ne correspond pas à la réalité de la majorité des enfants canadiens qui naissent avec une amyotrophie spinale (AS), » a déclaré Stacey Lintern, chef de la direction de Dystrophie musculaire Canada. « Avec l’annonce qui a été faite d’aujourd’hui et grâce à l’engagement sans précédent des dirigeants gouvernementaux, de Novartis, de la communauté de l’AS et du conseil d’administration dévoué de DMC, des pompiers, des clients, des donateurs et des gens soutenant la cause, nous franchissons ainsi un pas de plus pour nous assurer que tous les nouveau-nés canadiens sont soumis à un dépistage de l’AS. »

Le dépistage néonatal chez les nouveau-nés est un test effectué peu après la naissance dans le but de déceler des maladies traitables dont les symptômes sont habituellement absents durant la période néonatale. Bien que l’Ontario soit actuellement la seule province à effectuer le dépistage de l’AS, l’objectif de DMC est de faire ajouter cette maladie à tous les panels provinciaux de dépistage néonatal au Canada.

« En tant qu’adulte atteint d’AS, je ne connais que trop bien les répercussions d’un diagnostic tardif de l’AS », a déclaré Catherine Boivin, membre du Comité consultatif sur le dépistage néonatal. « L’annonce d’aujourd’hui signifie que, dans un avenir proche, tous les enfants, peu importe leur lieu de résidence, auront la possibilité de subir un dépistage de l’AS dès la naissance. Leurs familles pourront alors prendre des décisions cruciales en matière de soins de santé afin que ces enfants réalisent leur plein potentiel de développement dès le début de leur vie. »

Afin d’assurer une approche de financement fondée sur des données probantes, DMC et Novartis ont commandé une évaluation de l’état de préparation afin de déterminer la faisabilité d’ajouter l’AS à tous les panels provinciaux et territoriaux de dépistage. Les propositions ont ensuite été évaluées par un comité international indépendant de révision par les pairs sous la direction de DMC. Parmi les projets financés, on compte des programmes pilotes et la détermination des processus d’aiguillage après le diagnostic selon les régions. Pour obtenir des détails sur l’évaluation des besoins et de l’état de préparation, la sélection des projets, l’examen par les pairs et les comités consultatifs communautaires, veuillez cliquer ici : muscle.ca/fr/depistage-neonatal.

« Notre collaboration avec Dystrophie musculaire Canada illustre parfaitement l’objectif de Novartis, qui est d’améliorer et de prolonger la vie des patients », a déclaré Andrea Marazzi, chef nationale, Novartis Pharma Canada. « Nous sommes honorés de participer à une telle initiative qui aura un impact durable sur la communauté de l’AS et sur les systèmes de santé du Canada. Dans le cas de l’AS, le facteur temps est d’une importance cruciale pour les neurones. Nous félicitons les bénéficiaires de la première phase de financement ainsi que toutes les provinces qui se sont mobilisées pour accorder la priorité au dépistage dès la naissance. »

DMC continuera de collaborer avec la Colombie-Britannique, la Saskatchewan et les Maritimes pour accélérer le dépistage néonatal de l’AS d’un océan à l’autre. Les prochaines étapes de la collaboration nationale comprendront un financement supplémentaire des projets, l’évaluation des projets et le transfert des connaissances, ainsi que des échanges avec les intervenants pour assurer l’adoption de politiques dans l’ensemble des provinces et territoires.

À propos de Dystrophie musculaire Canada

Dystrophie musculaire Canada a pour mission d’améliorer la vie des personnes atteintes de maladies neuromusculaires en finançant adéquatement la recherche d’un traitement curatif, en fournissant des services et en assurant un soutien constant. Pour en apprendre davantage sur Dystrophie musculaire Canada, veuillez visiter notre site Web ou composer le numéro sans frais 1 800 567-2873.

-30-

 

Pour de plus amples renseignements :

Sylvie St-Amand
sylvie.st-amand@muscle.ca
1-800-567-2873 X 1135

Maintenir les avancées de la recherche en période difficile : DMC finance sept nouveaux projets

Toronto, Ontario – Dystrophie musculaire Canada (DMC) est fière d’annoncer un investissement de 400 000 $ pour financer sept nouveaux projets de recherche en 2021 dans le cadre son concours de subventions de recherche sur les maladies neuromusculaires (MNM), dédié au financement de la recherche sur les maladies neuromusculaires au Canada. DMC investira également dans un projet de recherche collaboratif international de 1,15 million de dollars par le biais du Programme européen conjoint sur les maladies rares (EJP RD).

« Dans une période difficile au cours de laquelle de nombreux organismes et agences similaires ne sont pas en mesure d’offrir des fonds de recherche au Canada, DMC démontre son engagement continu à découvrir des traitements curatifs », a déclaré Stacey Lintern, chef de la direction de Dystrophie musculaire Canada. Elle a ajouté : « Alors que d’autres ont réaffecté leurs fonds de recherche au coronavirus, ce qui était impératif, DMC a reconnu la nécessité de poursuivre ses efforts afin de veiller à ce que les avancées actuelles de la recherche soient accélérées. »

En plus des sept nouveaux projets financés, DMC continuera à soutenir 12 études de recherche actives de l’année précédente.

« Les bénéficiaires des subventions sont sélectionnés par des professionnels médicaux et scientifiques, ainsi que par des Canadiennes et des Canadiens touchés par une maladie neuromusculaire. Les propositions de recherche sont évaluées en fonction de leur mérite scientifique et de leur potentiel à générer des résultats qui auront un impact positif sur la communauté des MNM », a déclaré Daria Wojtal, directrice de la recherche de Dystrophie musculaire Canada.

DMC compte sur la générosité des donateurs pour financer des activités de recherche qui améliorent la qualité de vie.

Le Dr Rashmi Kothary, directeur scientifique adjoint et chercheur principal à l’Institut de recherche de l’Hôpital d’Ottawa, et bénéficiaire d’une subvention de recherche de DMC pour 2019-2020, a déclaré : « Aux familles et aux donateurs, je dois dire un énorme merci. Depuis mon premier jour en tant que chercheur et à l’obtention de ma première subvention de DMC, vous étiez là. Merci d’avoir soutenu la communauté des chercheurs pendant de très nombreuses années. J’espère que nous pourrons vous rendre la confiance que vous nous avez témoignée ».

DMC est honorée de financer les chercheurs, cliniciens et universitaires exceptionnels qui mèneront ces projets dans les hôpitaux et les universités du Canada et du monde entier.

Les bénéficiaires des subventions de recherche pour 2020-2021 sont :

  • Dr Alex Parker
    Traitements émergents en pharmacogénétique pour la maladie de Charcot-Marie-Tooth
  • Dr Colin Crist
    Promouvoir la réparation musculaire par l’inhibition pharmacologique de la déphosphorylation de la protéine eIF2a
  • Mohamed Chahine, Ph. D.
    Neurones dérivés de cellules souches pluripotentes humaines induites comme modèle de la forme congénitale de la dystrophie myotonique de type 1
  • Dre Nadine Wiper-Bergeron
    Améliorer les résultats des greffes de myoblastes par la reprogrammation pharmacologique
  • Dr Nicolas Dumont
    Cibler les cellules souches défectueuses dans un modèle préclinique de dystrophie myotonique de type 1
  • Rima Al-Awar, Ph. D. (EJPRD/IRSC, cofinancé)
    Innocuité et efficacité d’une éventuelle thérapie épigénétique pour la dystrophie musculaire facio-scapulo-humérale
  • Dr Toshifumi Yokota
    Améliorer l’efficacité du traitement par oligonucléotides antisens pour la dystrophie musculaire facio-scapulo-humérale

EN SAVOIR PLUS

-30-

À PROPOS DE DYSTROPHIE MUSCULAIRE CANADA

Dystrophie musculaire Canada a pour mission d’améliorer la vie des personnes atteintes de maladies neuromusculaires en finançant adéquatement la recherche d’un traitement curatif, en fournissant des services et en assurant un soutien constant. Pour en savoir plus sur Dystrophie musculaire Canada, visitez muscle.ca ou appelez notre numéro sans frais au 1 800 567-2873.

CONTACT MÉDIA

Marie-Hélène Bolduc
Dystrophie musculaire Canada
Marie-Helene.Bolduc@muscle.ca
514-297-6322

Des chercheurs de partout au Canada participent à la Dystromarche Fondation Tenaquip pour faire connaître les maladies neuromusculaires et soutenir financièrement la communauté touchée

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE, 15 avril 2021

Toronto (Ontario) – Pour une deuxième année consécutive, Dystrophie musculaire Canada (DMC) réunit virtuellement la communauté des maladies neuromusculaires (MNM) pour sa Dystromarche annuelle qui permet d’amasser de précieux fonds en soutien aux gens d’ici touchés par ces maladies. Cette année, des chercheurs se joignent à la grande famille de la Dystromarche.

Le 19 juin à 15 h (HNE), des milliers de personnes de partout au pays, dont six éminents chercheurs en MNM, participeront à la Dystromarche de la Fondation Tenaquip, qui se tiendra en mode virtuel.

La Dre Reshma Amin, de l’Hôpital pour enfants malades de Toronto, est très heureuse de faire partie des figures de proue de la Dystromarche. « Les enfants atteints de maladie neuromusculaire dont je m’occupe sont tellement merveilleux, tout comme leurs familles ! Ils méritent qu’on parle d’eux, et quelle meilleure façon de le faire qu’en partenariat avec DMC et sa Dystromarche ! »

« D’importants progrès se font actuellement en recherche, et nous voulons nous assurer qu’ils se poursuivent et mènent à une amélioration des traitements des maladies neuromusculaires, voire à un traitement curatif. Nous nous estimons choyés de pouvoir compter sur le soutien de quatre médecins, soit les docteurs Reshma Amin (M.D.), Bernard Brais (M.D., Ph. D.), Nicolas Chrestian (M.D.) et Gerald Pfeffer (M.D., Ph. D.) ainsi que de deux chercheurs comme Robin Parks (Ph. D.) et Martine Tétreault (Ph. D.). Nous avons très hâte que notre communauté des MNM ait l’occasion de mieux connaître ces gens de cœur », a déclaré Stacey Lintern, chef de la direction, Dystrophie musculaire Canada.

« Je suis aussi heureuse de pouvoir dire que la Fondation Tenaquip est de nouveau notre commanditaire principal, et que Global agit comme commanditaire médias pour une deuxième année consécutive. Comme nous, ils tiennent à agir pour faire connaître les maladies neuromusculaires et soutenir financièrement la communauté touchée au Canada », ajoute-t-elle.

La Dystromarche Fondation Tenaquip est une activité de financement phare de DMC. Elle permet d’amasser de précieux fonds en soutien aux gens d’ici touchés par les maladies neuromusculaires. Cette année, en raison de la pandémie de COVID-19, les fonds ainsi obtenus sont plus importants que jamais.

« Nous devons urgemment amasser des fonds pour répondre aux besoins actuellement encore plus grands de nos clients, signale madame Lintern. Comme l’année dernière, nous avons dû annuler la majorité de nos activités de financement afin d’assurer la sécurité et le bien-être de notre équipe et de la communauté des MNM. Or, l’an dernier, cela a malheureusement entraîné une baisse de 60 % de nos revenus du premier trimestre. »

Cette année, la Dystromarche Fondation Tenaquip vise à amasser 870 000 $. Ces fonds serviront à financer des services et programmes comme le soutien aux aides techniques, et ils permettront à DMC de répondre aux besoins particuliers de la communauté des maladies neuromusculaires tout en continuant à investir dans la recherche pour améliorer la santé des personnes touchées.

Pour en savoir plus sur la Dystromarche Fondation Tenaquip ou pour vous inscrire à cette activité exceptionnelle, veuillez visiter le dystromarche.ca.

– 30 –

À PROPOS DE DYSTROPHIE MUSCULAIRE CANADA

Dystrophie musculaire Canada a pour mission d’améliorer la vie des personnes atteintes de maladies neuromusculaires en finançant adéquatement la recherche d’un traitement curatif, en fournissant des services et en assurant un soutien constant. Pour en savoir plus sur Dystrophie musculaire Canada, visitez le muscle.ca or ou appelez notre numéro sans frais au 1 800 567-2873.

Médias, s’adresser à :

Marie-Hélène Bolduc
Dystrophie musculaire Canada
marie-helene.bolduc@muscle.ca
1 800 567-2873, poste 3102

Dystrophie musculaire Canada reçoit une certification nationale

Le 3 mars 2021 – Dystrophie musculaire Canada (DMC) est heureuse d’annoncer qu’elle a reçu la certification du Programme de normes d'Imagine Canada pour son excellence en matière de responsabilité, de transparence, de gouvernance et de collecte de fonds. Créé « par le secteur pour le secteur », le Programme de normes d'Imagine Canada est le seul programme national de certification conçu pour les organismes caritatifs et sans but lucratif canadiens.

Pour obtenir la certification, les organismes doivent faire preuve d'excellence dans cinq domaines fondamentaux : la gouvernance des conseils d'administration, la responsabilité et la transparence financières, la collecte de fonds, la gestion du personnel et la participation des bénévoles. Cette certification constitue une marque d'excellence recherchée dans le secteur, tant pour les bailleurs de fonds que pour les donateurs, les commanditaires et les sympathisants.

Les organismes qui reçoivent la certification se voient attribuer un sceau de confiance qui signale et renforce leur crédibilité auprès des donateurs.

« Le sceau du Programme de normes d'Imagine Canada est une représentation visuelle de l'engagement de DMC envers ses donateurs, ses partisans, les Canadiennes et les Canadiens touchés par les maladies neuromusculaires et le travail que nous faisons », a déclaré Donna Nixon, présidente du conseil d'administration de Dystrophie musculaire Canada. « Nous avons toujours respecté ces normes dans tout ce que nous faisons, mais en complétant un processus exhaustif de demande et d'examen par les pairs, nous avons également pu revoir, affiner et faire évoluer certaines de nos pratiques pour renforcer davantage l'organisation ».

Mme Nixon a ajouté : « Le conseil d'administration et le personnel de DMC ont joué un rôle essentiel dans l’obtention de cette certification. Je les remercie pour leur travail acharné et leur engagement pendant le processus de candidature, et pour avoir fait en sorte que DMC respecte les normes d'Imagine Canada chaque jour ».

« L'obtention de cette certification, particulièrement en ces temps de changements, témoigne d'une remarquable résilience et d'un engagement fort en faveur de l'innovation et de l'excellence. Nous félicitons les derniers récipiendaires de la certification du Programme de normes d'Imagine Canada, qui ont démontré un respect exemplaire des principes d’une saine gouvernance », a déclaré Bruce MacDonald, Président-directeur général d'Imagine Canada.

Pour en savoir plus, visitez le site imaginecanada.ca.

- 30 -

À PROPOS DE DYSTROPHIE MUSCULAIRE CANADA (DMC)

Dystrophie musculaire Canada a pour mission d’améliorer la vie des personnes atteintes de maladies neuromusculaires en finançant adéquatement la recherche d’un traitement curatif, en fournissant des services et en assurant un soutien constant. Pour en savoir plus sur Dystrophie musculaire Canada, visitez notre site web ou appelez notre numéro sans frais au 1-800-567-2873.

À PROPOS DU PROGRAMME DE NORMES D’IMAGINE CANADA

Le Programme de normes d'Imagine Canada a pour objectifs d'accroître l'excellence organisationnelle et la transparence des organismes caritatifs et sans but lucratif, de développer la résilience, et de renforcer la confiance du public dans les organismes individuels et le secteur dans son ensemble. Pour obtenir la certification, les organisations doivent satisfaire à 73 normes en matière de gestion et de responsabilité financières, de pratiques de collecte de fonds, de gouvernance du conseil d'administration, de gestion du personnel et de gestion des bénévoles.

CONTACT MÉDIA :

Marie-Hélène Bolduc,
Dystrophie musculaire Canada
Marie-Helene.Bolduc@muscle.ca
514-297-6322

Dystrophie musculaire Canada demande aux gouvernements provinciaux de prioriser les personnes atteintes de maladies neuromusculaires pour le vaccin contre la COVID-19

23 février 2021 – De nombreuses personnes vivant avec des maladies neuromusculaires (MNM) sont plus à risque de développer des symptômes et des complications graves liées à la COVID-19, en raison de leurs problèmes cardiaques et respiratoires souvent préexistants et de leurs comorbidités chroniques. En tant que porte-parole de la communauté des MNM au Canada, Dystrophie musculaire Canada (DMC) appelle les gouvernements à prioriser les personnes atteintes de maladies neuromusculaires héréditaires et acquises dans le cadre de leur campagne de vaccination.

Plus précisément, DMC demande que les groupes suivants soient prioritaires : les adultes nécessitant plusieurs aides-soignants ou un soutien continu complexe à domicile, dans la communauté ou en institution ; les aides-soignants ou les travailleurs à domicile qui apportent un soutien continu aux enfants et aux adultes atteints de maladies neuromusculaires ; les adultes souffrant de problèmes respiratoires graves ou instables ; les adultes qui dépendent de la ventilation à domicile ; les adultes souffrant d’une dysfonction cliniquement pertinente de la fonction cardiaque ; et les adultes recevant des immunosuppresseurs.

En savoir plus

Dystrophie musculaire Canada nomme une nouvelle chef de la direction

Pour publication immédiate, le 11 septembre 2020 – Le conseil d’administration de Dystrophie musculaire Canada est heureux d’annoncer la nomination de Stacey Lintern au poste de chef de la direction. Cette nomination prend effet rétroactivement le 9 septembre 2020.

Au service de Dystrophie musculaire Canada depuis 2012, Mme Lintern occupait par intérim le poste de chef de la direction depuis la mi-avril 2020. Elle possède une vaste expérience du secteur sans but lucratif et a occupé divers postes de haute direction au sein d’importants organismes du domaine de la santé, où elle a été responsable du développement organisationnel, de la planification stratégique, des relations avec divers intervenants, des partenariats et de la réalisation de la mission. Au cours de ses années chez DMC, elle a occupé divers postes de haut niveau, assumant les fonctions de chef de l’exploitation avant de prendre en main celles de chef de la direction.

Stacey Lintern a acquis une solide réputation au cours des 20 dernières années, travaillant avec de nombreux conseils d’administration d’organismes sans but lucratif pour aider à renforcer leur capacité à prospérer et à accroître leur impact.

Mme Lintern connaît bien les clients, les familles et les proches aidants qui font partie de notre communauté. Elle a établi et développé des relations durables et fructueuses avec plusieurs de nos plus importants intervenants et partenaires. Nous croyons que son leadership, sa compétence, son talent, et sa passion pour DMC et sa mission nous permettront de progresser alors que nous devons composer avec les nombreux défis liés à la COVID-19 et envisageons l’avenir.

Son leadership, sa vision et sa détermination à atteindre nos objectifs organisationnels permettront à DMC de garder le cap et de maximiser le potentiel des clients, du personnel et de nos différents groupes d’intervenants et de sympathisants. Son discours et ses actions indiquent clairement qu’elle entend bâtir une culture d’autonomie, de respect, de confiance, de responsabilisation et d’innovation.

« Je suis extrêmement honorée de pouvoir servir DMC à titre de chef de la direction, et c’est avec beaucoup d’enthousiasme que j’entends appuyer la communauté des maladies neuromusculaires, relever les défis nombreux que nous devons affronter, et diriger et canaliser le dévouement de notre personnel, de nos bénévoles, de nos partenaires et de nos nombreux sympathisants vers la réalisation de notre mission. Je sais que beaucoup de gens comptent sur nous pour faire changer les choses et améliorer leur vie. Et c’est exactement ce que nous ferons. »

Stacey a commencé sa carrière dans le domaine du nursing, pour passer ensuite aux secteurs des personnes handicapées et de la santé, toujours en mettant l’accent sur l’autonomie des personnes, leur intégration dans le milieu et leur capacité à gérer leurs propres soins. Stacey est diplômée du programme de leadership pour cadres de l’Université d’York et du programme avancé en gestion des affaires de l’Université de Toronto. Pour pousser encore plus loin sa formation, elle s’est inscrite au programme des cadres supérieurs canadiens en santé offert par l’Université de Colombie-Britannique.

Tous les membres du conseil d’administration de DMC sont déterminés à faire tout en leur pouvoir pour continuer à appuyer nos clients et leur famille en cette période difficile, et pour défendre leurs droits. Nous travaillons étroitement avec Stacey Lintern et continuerons à appuyer pleinement ses efforts et ceux de toute l’équipe de DMC visant à faire en sorte que DMC demeure une organisation solide et durable.

Pour plus d’information, nous vous invitons à contacter Stacey Lintern, par téléphone au 647 284-8706, ou encore par courriel à stacey.lintern@muscle.ca

Merci.

Donna Nixon,
Présidente du conseil d’administration
Dystrophie musculaire Canada

DYSTROPHIE MUSCULAIRE CANADA

Dystrophie musculaire Canada a pour mission d’améliorer la vie des personnes atteintes de maladies neuromusculaires en finançant adéquatement la recherche d’un traitement curatif, en fournissant des services et en assurant un soutien constant. Pour plus d’information sur Dystrophie musculaire Canada, vistiez le www.muscle.ca ou composez notre numéro sans frais, le 1 800 567-2873.  

La Dystromarche de la Fondation Tenaquip, des fonds et de l’espoir pour la communauté des maladies neuromusculaires

Toronto, Ontario – Dystrophie musculaire Canada (DMC) rassemble la communauté des maladies neuromusculaires comme jamais auparavant. Le 12 septembre 2020 à 14h00 HNE, des milliers de Canadiens provenant de partout au pays se réuniront virtuellement pour participer à la Dystromarche de la Fondation Tenaquip.

«C’est la première fois que DMC organise un événement virtuel de collecte de fonds, et nous sommes ravis d’avoir la Fondation Tenaquip comme commanditaire. Ils sont de formidables partenaires de la communauté des maladies neuromusculaires au Canada, et cette année, ils renforcent leur engagement en se joignant à la Dystromarche», déclare Stacey Lintern, PDG par intérim de Dystrophie musculaire Canada.

«Nous sommes également enchantés que cet événement virtuel soit une opportunité sans précédent de connecter notre communauté à l’échelle nationale et de fournir aux personnes qui ne sont pas en mesure d’assister à la Dystromarche en personne, une occasion de participer», ajoute Stacey Lintern.

Learn more

Un nouveau partenariat fournira aux adultes de Colombie-Britannique des appareils d’assistance mécanique à la toux

Vancouver, Colombie-Britannique – Les Britanno-Colombiens qui vivent avec une maladie neuromusculaire pourront bientôt respirer mieux grâce à un partenariat entre Dystrophie musculaire Canada (DMC) et Technology for Living (TFL).

Ce partenariat permettra de fournir des appareils d’assistance à la toux aux adultes de la province qui n’ont pas accès à cette aide essentielle à la respiration, et d’en évaluer les effets sur leur santé. Pour l’instant, la province ne finance ces appareils que pour les enfants de moins de 18 ans.

Les maladies neuromusculaires peuvent contribuer à de graves difficultés respiratoires. Les personnes qui en sont atteintes sont sujettes aux infections et à la pneumonie. Les appareils d’aide à la toux peuvent aider à prévenir ce type de complications et améliorent la qualité de vie. Selon les meilleures pratiques en la matière, les personnes atteintes de maladies neuromusculaires qui présentent des atteintes respiratoires devraient commencer à utiliser un appareil d’aide à la toux vers l’âge de huit ans. Malheureusement, une fois qu’une personne atteint l’âge adulte, le financement offert par la Colombie-Britannique est limité, et la plupart des personnes concernées n’ont pas les moyens d’acheter à leurs propres frais de tels appareils.

Le programme PROP (Provincial Respiratory Outreach Program) de l’entreprise Technology for Living (TFL) est un programme de relations communautaires qui offre aux Britanno-Colombiens qui vivent avec une maladie neuromusculaire de la formation, des appareils et des évaluations respiratoires. Le nouveau partenariat permettra aux adultes inscrits auprès de DMC de faire une demande pour se procurer un appareil d’aide à la toux dans le cadre du programme PROP de TFL.

« C’est grâce au soutien des donateurs, des pompiers, des participants à ses événements et de ses sections locales que DMC peut participer à ce partenariat avec TFL pour offrir des appareils d’assistance à la toux et en évaluer les effets sur la santé des personnes qui bénéficieront de cette aide essentielle, » a déclaré Stacey Lintern, chef de la direction par intérim de Dystrophie musculaire Canada.

« Ce partenariat contribuera à répondre aux besoins de soutien respiratoire des membres de la communauté des maladies neuromusculaires de Colombie-Britannique. Toutefois, ce financement ne pourra répondre qu’à une petite portion des besoins, a-t-elle précisé. Les personnes atteintes de maladies neuromusculaires ont besoin d’appareils d’assistance mécanique à la toux, et nous sommes résolus à travailler avec TFL, son programme PROP et le gouvernement de la province pour répondre à leurs besoins, sans égard à l’âge. »

« Comme, aujourd’hui, un plus grand nombre de personnes qui ont des problèmes de santé vivent et travaillent à domicile, il est important que les services de santé répondent à leurs besoins. Dans ce cas particulier, il s’agit de soutenir le geste banal de tousser pour se débarrasser des sécrétions et préserver ainsi la santé pulmonaire », déclarait pour sa part Esther Khor, inhalothérapeute autorisée et directrice du programme PROP de TFL. « C’est avec enthousiasme que le PROP collaborera avec Dystrophie musculaire Canada pour soutenir cet essai d’utilisation à domicile d’appareils d’aide à la toux. L’objectif est de trouver et de soutenir des solutions pour les personnes qui ont une maladie neuromusculaire et d’en documenter les résultats. De concert avec Dystrophie musculaire Canada, c’est un pas de plus pour faire en sorte que la santé respiratoire demeure une priorité. »

À PROPOS DE DYSTROPHIE MUSCULAIRE CANADA (DMC)
Dystrophie musculaire Canada a pour mission d’améliorer la vie des personnes atteintes de maladies neuromusculaires en finançant adéquatement la recherche d’un traitement curatif, en fournissant des services et en assurant un soutien constant. Pour en savoir plus sur DMC, visitez muscle.ca ou composez, sans frais, le 1 800 567-2873.

À PROPOS DE TECHNOLOGY FOR LIVING
Technology for Living (TFL) travaille avec les personnes qui ont des limitations physiques graves et les aide à vivre aussi bien et de manière aussi autonome que possible. Son programme PROP de relations communautaires en santé respiratoire offre de la formation, de l’équipement et des solutions aux personnes qui vivent avec une maladie neuromusculaire ou une pneumopathie restrictive. Pour en savoir plus sur TFL, visitez technologyforliving.org/ ou composez, sans frais, le 1 866 326-1245.

CONTACT MÉDIAS :
Heather Rice
Dystrophie musculaire Canada
Heather.Rice@muscle.ca
902 440-3714

Stacey Lintern nommée au poste de chef de la direction par intérim de Dystrophie musculaire Canada

Pour publication immédiate – 27 avril 2020

Toronto, Canada – Le conseil d’administration de Dystrophie musculaire Canada est heureux d’annoncer la nomination de Stacey Lintern au poste de chef de la direction par intérim, à compter du 22 avril 2020.

Stacey travaille pour Dystrophie musculaire Canada depuis 2012, et a travaillé dans le secteur à but non lucratif pendant plus de 20 ans. Elle a travaillé comme cadre supérieur dans de grandes organisations de santé et au sein du gouvernement, où elle a géré le développement organisationnel, la planification stratégique, les relations avec les intervenants, les partenariats et la réalisation de la mission. Elle a occupé divers postes de direction à Dystrophie musculaire Canada, dont le plus récent était celui de directrice de l’exploitation.

Stacey est très appréciée par ses collègues, clients et les intervenants. Ses compétences et son talent seront particulièrement utiles à l’organisation pour relever les défis reliés à la Covid-19.

Nous nous engageons à faire tout notre possible pour continuer à soutenir nos clients et leurs familles et à défendre leurs intérêts.

Le conseil d’administration souhaite remercier la directrice générale sortante, Barbara Stead-Coyle, qui a démissionné, pour sa contribution à l’organisation.

-30-

DYSTROPHIE MUSCULAIRE CANADA

Dystrophie musculaire Canada a pour mission d’améliorer la vie des personnes atteintes de maladies neuromusculaires en finançant adéquatement la recherche d’un traitement curatif, en fournissant des services et en assurant un soutien constant. Pour plus d’information sur Dystrophie musculaire Canada, vistiez le  www.muscle.ca  ou composez notre numéro sans frais, le 1 800 567-2873.

CONTACT MÉDIAS

Stacey Lintern Dystrophie Musculaire Canada Stacey.Lintern@muscle.ca 647-284-8706 1-800-567-2873 poste 1104

Dystrophie musculaire Canada se résoud à réduire son personnel

Pour publication immédiate – 8 avril 2020

Toronto, Ontario – Dystrophie musculaire Canada (DMC) annonce une réduction temporaire de son personnel de 17 postes dans l’ensemble de l’organisation et à tous les niveaux.

« Nous avons étudié toutes nos options avant d’en arriver à cette décision extrêmement difficile. Notre capacité de maintenir les services essentiels pour nos clients a été de première importance », a indiqué Donna Nixon, présidente du conseil d’administration. «  Le personnel de DMC est notre atout le plus précieux. Mais les mesures nécessaires pour contrer la contagion de la COVID-19 ont entraîné, jusqu’à nouvel ordre, l’annulation d’importantes activités de financement. Le nécessaire équilibre entre les services aux clients et la viabilité financière de DMC a été au premier plan de nos préoccupations. »

DMC continuera à offrir ses programmes et services essentiels, et nos spécialistes des services sont toujours à la disposition de nos clients et de leur famille.

« Nous sommes déterminés à soutenir nos clients, nos familles, nos bénévoles, nos pompiers, nos donateurs et nos partenaires, qui constituent l’essence même de notre raison d’être. Plus que jamais, ils ont besoin de notre appui. Le personnel touché par cette mesure continuera de bénéficier d’une couverture d’assurance médicale et dentaire, aura accès au programme d’aide aux employés et pourra compter sur du soutien pour se prévaloir des divers programmes d’aide gouvernementaux », a déclaré Barbara Stead-Coyle, chef de la direction de DMC. « DMC est une grande famille, et nous devons faire tout ce qui est possible pour travailler ensemble durant ces temps sans précédent. »

Le conseil d’administration travaille de concert avec la haute direction de DMC pour gérer étroitement la réponse de l’organisme à la pandémie. DMC a augmenté les communications en ligne destinées aux membres de sa communauté, dont la mise sur pied d’événements virtuels tels que des session hebdomadaires de soutien aux clients. On trouvera toute l’information pertinente sur www.muscle.ca et sur nos réseaux sociaux.

DMC s’est aussi jointe à de nombreuses initiatives à la grandeur du secteur destinées visant à réclamer une aide plus importante pour les organismes de bienfaisance en santé et organismes sans but lucratif du Canada. Imagine Canada fait des démarches auprès du gouvernement en vue de la mise sur pied d’un fond de stabilisation d’urgence pour ces organismes qui comprendrait des subventions en espèce et des prêts sans intérêts.

-30-

DYSTROPHIE MUSCULAIRE CANADA

Dystrophie musculaire Canada a pour mission d’améliorer la vie des personnes atteintes de maladies neuromusculaires en finançant adéquatement la recherche d’un traitement curatif, en fournissant des services et en assurant un soutien constant. Pour plus d’information sur Dystrophie musculaire Canada, vistiez le  www.muscle.ca  ou composez notre numéro sans frais, le 1 800 567-2873.

CONTACT MÉDIAS

Heather Rice
Dystrophie Musculaire Canada
Heather.Rice@muscle.ca
902 440-3714